ANTO-CARTE-Estimation-et-cote

Quelle est la valeur d'un tableau d'Anto-Carte ?

Revenons tout d'abord sur quelques mots concernant l'artiste Anto-Carte

Peintre de sujets religieux, de paysages et de scènes de genre, Anto Carte a abordé dans plusieurs de ses compositions le thème du Fils Prodigue. Cette parabole tirée de l'Évangile selon Luc met en scène un père et ses deux fils : l'aîné suit les commandements de son père tandis que le fils cadet prodigue, lassé par son existence, demande sa part de bien et s'en va à la découverte du monde. Après avoir dilapidé sa fortune, il se retrouve à garder les pourceaux sous le joug d'un autre maître qu'il finit par abandonner pour revenir vers son père. Celui-ci, heureux du retour de son fils, lui prépare une fête, ce que l'aîné ne comprend pas. La parabole se finit sur l'explication du père, il fallait s'égayer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et qu'il est revenu à la vie, parce qu'il était perdu et qu'il est retrouvé. Anto Carte a certes pris quelques libertés avec le texte, en transposant l'histoire dans son monde humble et tragique, berceau d'une humanité simple et émouvante. La composition est parfaitement maîtrisée, jouant des tons terreux sans exagération et dans la nuance. En rappelant la chaleur du foyer, les toits des maisons à l'arrière-plan font écho au couple père-fils, touchant au sublime avec les deux corps enlacés en parfaite osmose. Le fils est la brebis égarée revenant au bercail et le père, en Seigneur protecteur, lui offre pardon et amour. Nous sommes au coeur de l'aspect mystique et religieux d'Anto Carte. Si l'on s'en tient à la date de 1926 d'une étude qui fut exposée lors de la rétrospective de 1995 au Musée des Beaux-Arts de Mons, cette oeuvre intitulée "L'enfant prodigue" pourrait être datée de cette époque. Néanmoins, A. Guislain l'attribue à 1933 dans la monographie consacrée à l'artiste dans le cadre

Revenons maintenant que nous avons pris connaissance de la biographie de cet artiste Belge Anto-Carte à la valeur de ses tableaux.

Penchons-nous sur les résultats en ventes aux enchères publiques.

Le dernier résultat en vente est un très grand tableau (200 x 300 cm)  qui a littéralement fait tourner la tête des enchérisseurs, puisqu'il a été adjugé 300.000 euros sur une estimation de 100 0000 à 150 000 euros. Tableau religieux représentant un pélerinage, cette grande fresque n'en demeure pas moins tout à fait exceptionnelle dans l'oeuvre de l'artiste, par ses dimensions et son exécution.

Concernant des sujets de la vie quotidienne comme le joueur de viole ou l'orgue de Barbarie, les tableaux ont été adjugés entre 13.000 et 40.000 euros pour des formats similaires (110 x 80 cm) 

Un autre grand format figurant le partage du pain  110 x 220 cm a été emporté part un acheteur à  420 000 euros sur une estimation de 120 000 à 150 000 euros.

A côté de cela, les sujets de bouquets de fleurs ont du mal à trouvé quelque amateur.

Si vous possédez un tableau d'Anto Carte, nous vous communiquons gracieusement une estimation en remplissant le formulaire ci-dessous.