frenes

Serge Poliakoff, une vie, un même style de tableaux

poliakoff

Serge Poliakoff est un peintre abstrait né en 1900 à Moscou appartenant à l’Ecole de Paris. Peu après le début de ses études en dessin, il fuit la révolution russe en 1918. Deux ans plus tard, il déménage à Constantinople, où il gagne sa vie en tant que joueur de balalaïka. Jusqu’en 1923, il migre dans différentes villes européennes pour finalement s’installer à Paris. A côté de sa carrière de guitariste dans les cabarets parisiens, il peint. En 1929, il intègre l’Académie de la Grande Chaumière, située dans le quartier de Montparnasse. Entre 1935 et 1937, Poliakoff vit à Londres. Lors de son séjour dans la capitale anglaise, il découvre l’art abstrait par la rencontre des Delaunay et de Kandinsky lors de sa première exposition.

A la fin des années 1940, l’œuvre de Poliakoff prend forme : il se décide sur certains éléments qu’il utilisera tout au long de sa carrière. Ses peintures comportent un caractère mathématique en raison de sa représentation de formes géométriques emboîtées comme une sorte de puzzle tendant vers la proportion d’or. Ses peintures évoquent également l’art préhistorique, que l’artiste admire, en superposant des pigments naturels qu’il broie lui-même puis en ponçant la matière. Ainsi, ses toiles possèdent une profondeur unique. Il fait contraster deux ou trois couleurs vives et sombres, donnant une allusion de blocs colorés. Son style de peinture n’a guère évolué. En effet, il affirme que, pour lui, « un tableau, trois tableaux, ou mille tableaux, c’est la même chose ».

Dans les années 1950, Poliakoff se fait véritablement reconnaître grâce à son contrat d’exclusivité avec la galerie parisienne Bing. En 1954, il peut enfin vivre de son art. A cette date, pendant une année, il décide de s’installer à Porstall avec d’autres artistes tels que Degottex.

Dans les années 1960, les œuvres de Poliakoff sont exposées en Europe et aux Etats-Unis. Il participe par exemple à la Biennale de Venise en 1962, année où il acquiert la nationalité française. En 1968, Poliakoff travaille la peinture silencieuse. Il s’agit de l’assemblage de tableaux de petits formats, ayant la seule particularité d’être encadré d’une peinture rouge. Leur juxtaposition évoque les vitraux des églises russes. Ces toiles sont amovibles : elles peuvent être remplacées par d’autres. Généralement, les peintures aux couleurs vives sont affichées au centre afin d’attirer l’œil. Ensuite, face à l’émergence du pop art, l’artiste commence à peindre des œuvres aux formes plus simplifiées et plus épaisses.

Toutefois, son œuvre n’a pas le temps de beaucoup évoluer : en 1969, Serge Poliakoff s’éteint. Il est considéré comme l’un des plus grands artistes abstraits de sa génération.

 

Article rédigé par Sophie Couturier

 

Sources : TV5 Monde - Libération - Wikipédia

 

Si vous possédez une oeuvre, un tableau ou une estampe de Poliakoff, nos experts vous communiquent, correspondant à la cote de l'artiste actuelle. Nous pouvons vous guider également pour toute démarche de vente. Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour connaître la valeur de votre oeuvre de Poliakoff

Articles en rapport

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.expertisez.com/

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers