.

Dinh Van célèbre ses 50 ans

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Dinh Van, happy birthday !

L’alliance carrée, les premiers maillons ou les spirales entremêlant l’or et l’argent, les bijoux associés aux noms de Pierre Cardin ou Paco Rabanne… 50 ans de bijoux design brossant le portrait d’une époque au fil de la même constance, less is more. Seule obsession de ce jubilé, les beaux volumes, pleins ou vides, qui penchent pour un minimalisme abstrait, mais aussi sertis de quelques rares pierres de couleurs pour les bagues Margot ou d’un duo de billes nacrées noires et blanches. Une ligne 2 Perles, exceptionnellement rééditée au côté de la collection Punaise pour remettre sur le devant de la scène ces deux stars d’une décennie 70’s résolument dans l’air du temps.  

Jean Dinh Van est un artisan joaillier français.

Considéré comme un des joailliers français les plus créatifs des années 1960 par la presse professionnelle, Jean Dinh Van a apporté de l'avis général un souffle jeune qui a réveillé l'univers du bijou encore dominé à l'époque par une tradition joaillère de parures, portées avec des tenues de grands couturiers pour des occasions exceptionnelles.

Les années 1950 : l’apprentissage

Jean Dinh Van est né en 1927 à Boulogne-sur-Seine. Son père, Vietnamien, marié à une Bretonne, exerçait le métier d’artisan laqueur. Jean étudie le dessin aux Arts Décoratifs, puis entre en 1946 chez Cartier où pendant 10 ans il apprend dans la grande tradition le métier d’artisan joaillier.

Les années 1960 : l’atelier de la place Gaillon

En 1965, Jean Dinh Van ouvre son propre atelier de joaillerie place Gaillon (Paris, 2e arrondissement). Les thèmes stylistiques de ses bijoux le démarquent radicalement de l'univers traditionnel de la joaillerie. Il crée avec Pierre Cardin la bague carrée 2 perles, maintenant exposée au Musée des arts décoratifs de Paris. Dans son désir de bousculer les codes traditionnels de la joaillerie française, Jean Dinh Van choisit en 1967 de commercialiser ses créations non pas chez les bijoutiers, mais à la boutique cadeau du Drugstore Publicis1 - lieu parisien mythique de l’époque.

Les années 1970 : la nouvelle joaillerie s’installe rue de la Paix

En 1976, la première boutique Dinh Van ouvre à Paris, rue de la Paix. Le monde de la mode s'entiche de sa ligne de bijoux « Les menottes » qui symbolise, dans l'esprit des années 1970, l’amour, le lien, l’amitié. Jean Dinh Van crée la collection « Lames de rasoir » en 1970. Ami de beaucoup d'artistes, Jean Dinh Van leur donne la possibilité de créer des bijoux (Paco Rabanne, César, etc.). D'autres boutiques Dinh Van s'ouvrent à New York,Genève et Bruxelles.

Les années 1980 : Jean Dinh Van bouscule la joaillerie française

En 1980, Jean Dinh Van crée avec le sculpteur César le fameux bijou en forme de sein. En 1984, il expose pour la première fois en France les montresSwatch dans ses vitrines de sa boutique rue de la Paix.

Les années 1990 : le temps de la célébrité

En 1995, Jean Dinh Van crée un pendentif en or pur 24 carats inspiré des disques chinois en jade Le Pi Chinois. Chaque Pi chinois martelé à la main est une pièce unique.

Après trente trois ans d'activités, Jean Dinh Van cède en 1998 la marque Dinh Van et les boutiques Dinh Van à Eric Laporte et un groupe d'investisseurs, afin de retrouver du temps libre pour se consacrer à de nouveaux projets personnels. Aujourd'hui, il crée des pièces uniques et des bijoux en petite série pour la marque Hanoï (Paris).

Citation

« En ce temps-là, la décoration, la couture et même la gastronomie avaient fait leur révolution, franchissant toutes un grand pas vers une certaine simplicité. La joaillerie, elle, en était encore à l'ère des bijoux travaillés comme au siècle dernier. Nous ressentions confusément que les femmes attendaient de nous des bijoux plus facile à porter. Restait à les inventer. » Citation de Jean Dinh Van (1970).

Vous possédez un bijou de Dinh Van, nos experts vous communiquent une estimation gracieuse en ligne, et vous conseillent pour toute démarche de vente.

 

dinh-van.jpg

 

Mots clés: Bijoux Dinh Van
Demander une estimation gratuite
1000 caractères restants
Ajouter les fichiers

 

 Vente aux enchères

Catalogue et inscription 

Mercredi 9 septembre - 16 h

 

Georges Lucien Guyot adjugé 27500 euros

( frais compris)

Isaac Pailes, femme nue, tableau
Oeuvres vendues
Isaac Païles, tableau Isaac PAILES (1895-1978) Femme nue couchée Huile sur toile signée en bas à ...