frenes

Chu Teh Chun, cote et estimation

Chu Teh Chun estimation tableau

Chu Teh-Chun, une valeur sure sur le marché de l'art

Chu Teh Chun qui était-il  ?

Cadet d’une famille de trois fils, Chu Teh-Chun (dont le grand-père et le père, tous deux médecins, sont amateurs et collectionneurs de peinture traditionnelle chinoise) entre, en 1935, à l’Ecole des Beaux-Arts de Hangzhou, dirigée par Lin Fongmien.

En dehors des cours, il exécute plus de cinq cents aquarelles des paysages du lac de l’Ouest et passe ses soirées à peindre selon le style traditionnel avec l’intention de s’y consacrer entièrement. Mais l’Ecole n’ayant pas de section spécialisée dans ce domaine, il opte finalement pour la peinture occidentale.

Le 27 juillet 1937 survient la guerre sino-japonaise, provoquant l’exode des universités vers l’ouest de la Chine, jusqu’au Sichuan où professeurs et étudiants arrivent en 1940.

Ayant obtenu brillamment son diplôme de fin d’études en 1941, il est nommé aussitôt professeur assistant dans sa propre école, et professeur titulaire en 1942 à l’Université de Nankin repliée près de Chongqing. Durant cette période itinérante, Chu Teh Chun crée de nombreuses œuvres. En 1947, l’Université est de retour à Nankin ; Chu Teh-Chun effectue alors la descente du Yangzejiang, qui est pour lui une grande source d’inspiration. Il s’installe à Taipei en 1949, et devient professeur à l’Ecole d’Industrie, section architecture, en 1950. En 1951, il est professeur à l’Université Normale Nationale, où il enseigne la peinture occidentale.

Le 29 mars 1955, il embarque pour l’Europe, et après un mois de traversée par Hong-Kong, Saïgon, Ceylan, Port Saïd, Le Caire où il découvre l’art égyptien qui le passionne, Chu Teh-Chun s’installe à Paris. Il peint des paysages de Paris, dessine à la Grande Chaumière, visite le Louvre, les galeries et les expositions. Un voyage en Espagne lui fait découvrir le Prado et Goya, Tolède et les œuvres du Gréco. En 1956, il découvre « de visu » l’art abstrait, notamment lors de la rétrospective Nicolas de Staël, qui constitue pour lui un événement marquant, tout comme le sera en 1969 l’exposition du tricentenaire de Rembrandt à Amsterdam.
De 1956 à 1961, il rencontre ses premiers succès à Paris, et dès 1964, sa réputation se propage à l’étranger à l’occasion d’expositions au Carnegie Art Museum, à Pittsburgh, Jérusalem, Athènes, et en 1969, à la Biennale de Sao Paulo.

En 1976, il renoue avec la calligraphie qu’il a pratiquée dans sa jeunesse. C’est un plaisir qu’il mène désormais en parallèle à sa peinture.

En 1979, il retrouve son ancien maître Lin Fongmien qui expose au Musée Cernuschi ainsi que son ami le sculpteur Liu Kaiqu, venu à Paris avec une délégation d’artistes chinois. C’est à partir de ce moment que s’amorce pour lui un tournant : la reprise des relations avec les peintres restés en Chine continentale, anciens professeurs ou condisciples comme Wu Guangzhong ; cela aboutit en 1983 au voyage de Chu à Pékin, où il est invité par l’Union des Artistes de Chine. Auparavant, il siège au jury de l’Université chinoise de Hong Kong. Sa renommée, partie d’Occident, s’étend maintenant à l’Asie.

Le musée national d’Histoire de Taipei organise en 1987 une grande exposition rétrospective, lui permettant ainsi, pour la première fois depuis trente-deux ans qu’il a quitté son pays, de montrer l’ensemble de son œuvre.

Quelle est la valeur d'un tableau de Chu Teh Chun sur le marché de l'art aujourd' hui ?

Revenons sur les résultats obtenus en vente aux enchères publiques.

Le dernier résultat obtenu est de 170.000 euros pour un tableau de 1988, 73 x 62 cm Sans titre (無題) (1988).

Un autre datant de 1963 a obtenu un résultat bien supérieur pour des dimensions identiques No. 163 第163號構圖 (1963), adjugé à 436.000 euros.

Ce genre de différentiel n'est pas compris pas certains propriétaires .

De même le tableau de 1989 Vent debout (迎風) (1989) a atteint un prix très élevé de 3.400.000 euros, pour un format de 200 x 360 cm.

Il faut toujours garder à l'esprit que l'estimation d'un tableau n'est pas aisé et qu'il est nécessaire de s'adresser à des professionnels du marché de l'art qui sauront déterminer le juste prix de votre tableau.

Par ailleurs, l'expertise est un élément important, car de nombreux tableaux de Chu Teh Chun ne pas forcément répertoriés.

Concernant la valeur d'une estampe, lithographie ou sérigraphie, la valeur est plus cernable puisque la fourchette des résultats obtenues oscille entre 1.500 et 4.000 euros

Chu Teh Chun sur Expertisez.com

Chu Teh-Chun, parmi les verts, tableau

Que vous possédiez un tableau ou un dessin de Chu Teh Chun, nos experts sont à votre disposition pour se charger de l'authentification, de l'estimation et de la vente de votre oeuvre.

Il vous suffit de remplir le formulaire en bas de page et nos experts vous répondront dans les plus brefs délais.

Extrèmement bien positionné sur le marché international, nous pouvons vous faire réaliser une forte plus value en vendant votre tableau sur l'international. En témoigne ce tableau vendu de Zao Wou Ki  440.000 euros acquis par un riche collectionneur chinois à Miami, place incontournable sur marché de l'art, où nous avons ouvert récemment un bureau. Inutile de vous déplacer à Miami, notre bureau parisien fait le lien entre les deux continents.

Chu Teh Chun - expertisez.com

Articles en rapport

DEMANDER UNE ESTIMATION GRATUITE

Glisser-déposer les fichiers ici ou parcourir