frenes

«Les Arabes d’Oran», une toile estimée à 600 000 euros, avait été dérobée en novembre 2012.

«Les Arabes d’Oran», une toile estimée à 600 000 euros, avait été dérobée en novembre 2012.

«Les Arabes d’Oran», une toile estimée à 600 000 euros, avait été dérobée en novembre 2012.

Une toile d’Eugène Delacroix, d’une valeur de 600 000 euros, dérobée en novembre 2012 à Paris, a été retrouvée en juin à Belgrade (Serbie) et rapatriée en France cette semaine, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier.

Lire la suite
Mots-clés :

1500 tableaux volés par les nazis retrouvés en Allemagne

1500 tableaux volés par les nazis retrouvés en Allemagne

1500 tableaux volés par les nazis retrouvés en Allemagne

Ces œuvres, qui datent du début du XXe  siècle, avaient disparu sous le régime nazi.  Elles étaient dissimulées au domicile d’un octogénaire. Explication.

Lire la suite
Mots-clés :

Bacon Francis

Bacon Francis

Francis Bacon, record absolu

Trois études de Lucian Freud, un triptyque de Francis Bacon datant de 1969, a été adjugé 142,4 millions de dollars (105,9 millions d’euros), mardi 12 novembre à New York, devenant l’œuvre d’art la plus chère du monde vendue aux enchères. Elle avait été estimée jusqu’ici à 85 millions de dollars (63,2 millions d’euros).

Lire la suite
Mots-clés :

Andy Warhol, absolute pop art

Andy Warhol, absolute pop art

Andy Warhol, qui était-il?

1928 – 1987

Lire la suite
Mots-clés :

Laurent Bouvier l'avant gardiste

Laurent Bouvier l'avant gardiste

Laurent Bouvier, le naturalisme japonais dans l'art français

Né le 20 septembre 1840 dans l’ancienne province française du Dauphiné, Laurent Bouvier ne s’installe à Paris qu’à l’âge de vingt et un ans. Poussé par une mère dévote à intégrer les troupes de zouaves pontificaux, il parviendra à se détourner de cette destinée et profitera de son voyage à Paris pour visiter musées et monuments. Ebloui par la profusion d’œuvres de la capitale, il est d’abord fortement marqué par les canons gréco-romains, tels qu’ils ont été compris en Occident dès la Renaissance.
De retour à Paris pour débuter des études de droit, Laurent Bouvier fait la rencontre du peintre Alfred Capelle qu’il se donnera pour maitre. Ce dernier conseille au jeune bouvier de fréquenter l’Académie Suisse où il fera de fameuses rencontres : Edouard Manet, Claude Monet, Jean-Charles Cazin, Henri Fantin Latour et Félix Bracquemond. Au contact de celui-ci, graveur à l’originalité remarquée, Laurent Bouvier décide de devenir céramiste. Alors que de nombreux ateliers franciliens avaient fait le choix de la faïence, pour la noblesse de sa matière, la sûreté d’exécution, Bouvier préfère la terre vernissée, conquis par l’authenticité de la poterie d’usage.
Egalement inspiré par les ébénistes André Charles Boulle et Pierre Gole, Laurent bouvier trouve sa conception : l’ornement placé comme élément structurel d’un décor.  Il en fait une signature inimitable sur ses formes de prédilection : hauts vases balustres, grandes amphores élégantes dépourvues d’anses… Félix Bracquemond avait déjà anticipé son succès : « du jour au lendemain, son nom fut sur toutes les lèvres, on se disputa ses vases et ses plats ».
Laurent Bouvier portera surtout son attention sur l’Extrême Orient, en introduisant l’idée d’un naturalisme japonais dans l’art français, ce qui lui vaudra l’admiration du collectionneur et fervent japonisant Philippe Burty. En témoignent la pierre gravée comme une pierre lithographique, les arabesques, les nielles conçues avec la précision et la finesse du meilleur orfèvre.
Dessinateur, peintre, céramiste, Laurent Bouvier affiche aux côtés des modernistes après la guerre de 1870 dans la galerie du célèbre marchand Paul Durand-Ruel, rue des Petits Champs. Il parvient à combiner sur des mêmes œuvres l’ornement, la faune et la flore. Il réinvente véritablement la nature morte qui ne se trouve plus posée sur la toile mais bien à la surface d’une poterie.
Au cours des années 1870, Laurent Bouvier participe à la mutation des arts décoratifs, transformant l’artisan en artiste. A l’instar des peintres impressionnistes, il crée des variations flamboyantes et emprunte à la féerie florale des émaux asiatiques, ainsi qu’à l’Egypte ancienne et à la Grèce Antique. La composition, par ses camaïeux de couleurs et de nuances, envahit toute la surface du plat. La céramique devient l’égale de la peinture.
Malgré un mal inexorable, dont l’acharnement aura définitivement raison de ses forces le 13 Décembre 1901, Laurent Bouvier exposera six œuvres au Musée centennal de l’exposition universelle de 1900, éphémère parangon des arts décoratifs.
C’est avec tout son talent que Laurent Bouvier a entrepris de convaincre une nation occidentale d’envisager l’art céramique à la manière de l’extrême orient. « Au delà d’une œuvre qui se perçoit aujourd’hui comme l’exacte transcription des préoccupations esthétiques d’une époque, c’est l’élévation de la discipline à l’égal de celle des beaux arts qu’il convient aussi de retenir » (Marc Ducret, historien de la céramique).

Lire la suite

Pompon, estimation de la sculpture l'ours blanc

Pompon, estimation de la sculpture l'ours blanc

Pompon, quelques résultats de vente pour l'ours blanc

Voici quelques ventes obtenues pour la sculpture "l'ours blanc" de François Pompon récemment : une sculpture en bronze a été adjugée 65.000 euros, numérotée portant le cachet de fondeur Valsuani. Un modèle en porcelaine a été vendu 2200 euros, portant le cachet de la manufacture de Sèvres. Le même modèle d'une dimension plus important (37cm) a trouvé acquéreur pour 12.500 euros. La plus belle vente a été enregistrée en 2013 pour une fonte datant de 1929, dont les dimensions étaient de 23,5 x 45 x 11,2 cm pour un ours en bronze adjugé 155.000 euros !

Lire la suite
Mots-clés :

Soudbinine, sculpteur

Soudbinine, sculpteur

Seraphin Soudbinine


C’est au Salon d’Automne de 1906 que Soudbinine, sculpteur russe installé à Paris en 1902, a exposé au public ses Monstres endormis. Cette oeuvre faisait peut-être partie d’une trilogie puisqu’elle était accompagnée à cette occasion de deux autres bronzes : Les monstres amoureux et Les monstres furieux.

Lire la suite

Sac Kelly Hermes

Sac Kelly Hermes

Le sac Kelly d'Hermes, toute une légende

HISTOIRE

Lire la suite
Mots-clés :

Lin Feng Mian

Lin Feng Mian

Lin Feng Mian

Lin Feng Mian (林风眠) 1900 /1991est l’un des plus importants peintres chinois modernes.

Lire la suite

Camille Claudel au musée Rodin

Camille Claudel au musée Rodin

Camille Claudel sort des réserves du Musée Rodin

Pour le 70ème anniversaire de sa mort, le musée Rodin rend hommage à Camille Claudel, en présentant toutes les œuvres de l’artiste en sa possession. Données par son frère le poète Paul Claudel ou achetées par le musée, une vingtaine d’oeuvres remarquables par leur qualité et leur rareté sont exposées au musée Rodin. 

Lire la suite
Mots-clés :

Fengmian Lin

Fengmian Lin

Lin Fengmian (1900-1991)

Acteurs d’opéra.

Lire la suite
Mots-clés :

Tapisserie Tournai

Tapisserie Tournai

Record Tapisserie Tournai XVIème siècle

Expertisez.com a réalisé en collaboration avec l’étude Tajan à Paris un résultat de 218 654 euros frais compris pour une tapisserie Tournai XVIème siècle.

Lire la suite
Mots-clés :

Eugène Fromentin au musée d'Orsay

Eugène Fromentin au musée d'Orsay

Eugène Fromentin, un petit tour au Musée d'Orsay

Si Eugène Fromentin poursuit dès 1846 la tradition initiée par Eugène Delacroix des voyages en Orient, pour lui la découverte de cet ailleurs passe par l’Algérie, où il se rend à plusieurs reprises. Fasciné par ce qu’il y découvre, il en rapporte non seulement des récits de voyages, Un été dans le Sahara en 1856 et deux ans plus tard Une année dans le Sahel, mais également de très beaux morceaux de peinture dont cette Chasse au faucon en Algérie : la curée, sans doute le plus célèbre et le plus diffusé à l’époque.

Lire la suite

Cartier au grand palais

Cartier au grand palais

Cartier en bref

Éclipsée peut-être par la célébrité du nom et l’éclat des diamants, l’histoire complexe et foisonnante de la grande maison de joaillerie demeure trop peu connue. Cartier a pourtant joué un rôle très important dans l’histoire des arts décoratifs. Ses créations, du classicisme du « joaillier des rois » aux inventions radicales du style moderne, entre géométrie et exotisme, offrent un témoignage passionnant sur l’évolution du goût et des codes sociaux. Joaillerie, horlogerie, objets aussi pratiques que raffinés : Cartier a séduit les personnalités les plus élégantes du XXème siècle.

Lire la suite
Mots-clés :

Georges Jouve, objets décoratifs et rituels

Georges Jouve, objets décoratifs et rituels

Georges Jouve, entre rigueur et imaginaire

Faites estimer gratuitement de chez vous votre céramique de Georges Jouve.

Lire la suite
Mots-clés :

Jacky Kennedy et Chanel

Jacky Kennedy et Chanel

Jacky Kennedy, toujours "Bankable"

« La mode passe, le style reste » : Jackie Kennedy incarne parfaitement l’adage de Coco Chanel. Connue pour son élégance naturelle, la célèbre first lady des années 60 est restée une figure du style incontournable.

Lire la suite
Mots-clés :

Armand Martial, une cote stable mais confidentielle

Armand Martial, une cote stable mais confidentielle

Armand Martial, un artiste discret sur le marché de l'art

Faites estimez gratuitement votre sculpture d'Armand Martial

Lire la suite

Henri Cartier Bresson au centre Pompidou

Henri Cartier Bresson au centre Pompidou

Henri Cartier Bresson, une star de la photographie au centre Pompidou à Paris

Jusqu’au 9 juin, le Centre Pompidou consacre une grande exposition en 350 tirages pour montrer l’oeuvre du célèbre photographe Cartier-Bresson.

Lire la suite

Zao Wou Ki et Chu Teh Chun

Zao-Wou-ki-gravure

Zao Wou Ki et Chu Teh Chun, deux artistes majeurs de l'art chinois

Faites estimer gratuitement vos tableaux, dessins et lithpgraphies de Zao wou Ki et Chu Teh Chun par nos experts

Lire la suite

Henri Auguste Solie, joaillier Art Nouveau

Henri Auguste Solie, joaillier Art Nouveau

Henri Auguste Solié, estimation et cote des bijoux Art Nouveau

Faites estimez gratuitement vos bijoux ou objets d'art Art Nouveau par nos experts

Lire la suite

Jean Dewasne, une donation muséale

Jean Dewasne, une donation muséale

Jean Dewasne, une donation au profit des musées de France

 En 2011, Madame Dewasne, veuve de l’artiste Jean Dewasne (Lille, 1921-Paris, 1999), a proposé de donner à l’État la majeure partie des oeuvres dont elle était héritière. La Direction des musées de France a fait le choix judicieux de répartir dans une douzaine de musées cet ensemble exceptionnel qui concerne un grand artiste français du XXe siècle, représentant majeur de l’abstraction géométrique. Les dix oeuvres attribuées au musée des Beaux-Arts de Caen sont particulièrement représentatives de la période la plus féconde de l’artiste : les années soixante, soixante-dix. Ces peintures de grand format seront exposées par roulements dans l’Atrium, espace lumineux et monumental particulièrement favorable à la mise en valeur des créations de Jean Dewasne. Un premier choix est présenté dans cet espace dès l’automne 2013. La carrière du peintre est longue et fructueuse; on peut se demander s’il ne fut pas plus reconnu à l’étranger que dans son propre pays. Jean Dewasne exécute sa première peinture abstraite en 1943. Il restera fidèle à l’abstraction toute sa vie. De 1945 à 1956, il expose à la galerie Denise René qui présente également Hartung, de Stäel et Poliakoff. Avec Sonia Delaunay, Arp et Pevsner, il contribue à la création du Salon des Réalités Nouvelles en 1945.

Lire la suite

Paul Signac et les bateaux

Paul Signac et les bateaux

 Paul Signac

A chaque période de sa vie, dans chaque lieu de résidence, le peintre Paul Signac a vécu en compagnie des bateaux. Il en possédera au total près d’une trentaine, allant de la barque de rivière de quelques mètres au yacht de mer de plus de dix mètres. Il commencera avec sa périssoire LeManet Zola Wagner. Sur sa yole aviron le Hareng-Saur épileptique bien dans l’esprit des canotiers d’Argenteuil Signac emmène Seurat en promenade dès 1885. L’année suivante ce sera le Tub jeu de mots canotier entre le sujet de la femme à sa toilette et le bateau qui se remplit à la gite. Vient ensuite la Walküre cette norvégienne canot d’aviron de formes élégantes. En octobre 1889 il devient propriétaire de Roscovite. un voilier destiné à la croisière en mer qu’il nomme Mage, sloop tape cul de 6 tonneaux. Comme le souligne son ami le critique Félix Fénéon,« c’est une véritable flottille au service de la peinture ».

Lire la suite
Mots-clés :

Résultats de vente

RESULTATS DE VENTE 

20 JUILLET 2016

Lire la suite
1000 caractères restants
Ajouter les fichiers