frenes

Charles Camoin, quelle cote sur le marché de l'art ?

Charles Camoin cote et estimation

Charles Camoin, un grand coloriste

Avec Matisse, Rouault et Marquet, Charles Camoin est l'un des élèves illustres de l'atelier de Gustave Moreau.Très lié avec Marquet, dont il a laissé un beau portrait (1904-1905, musée national d'Art moderne, Paris) ; il est impressionné par Cézanne, qu'il rencontre en 1902 et dont l'influence est sensible dans le Portrait de sa mère(1904), et surtout par Matisse avec qui il renoue après 1904 : « Mon instinct de coloriste me rapprochait de lui, mais ce qui restait chez moi du domaine de l'instinct devait très vite se développer chez lui en théorie. Théorie d'exaltation qui devint ce que l'on a appelé le fauvisme, et que, personnellement, je n'ai jamais suivie systématiquement », écrivait-il en 1955. Malgré ces réserves, il n'en reste pas moins que l'essentiel de son œuvre se place alors sous le signe de la peinture fauve, par la facture très libre et l'irréalisme du coloris sinon par sa violence : cinq toiles de lui figurent d'ailleurs à la fameuse exposition du Salon d'automne de 1905, qui voit le baptême du mouvement. Très réservé à l'égard du cubisme (« Que de faux grand style et de parti pris dans tout cela ! », écrivait-il en 1918), Camoin ne participera plus ensuite à aucun mouvement d'avant-garde : il est significatif qu'en 1918 il rende visite à Renoir vers qui il reporte désormais son admiration. Sa peinture, qu'il adoucit peu à peu (La Coupe bleue, 1930, musée national d'Art moderne), se vend bien et lui permet une fin de vie paisible, partagée entre Paris et Saint-Tropez et ponctuée par quelques grandes expositions.

Lire la suite
Mots-clés :

Henri Lebasque, cote et estimation

Henri_Lebasque_c._1900

Quelle est la valeur d'un tableau d'Henri Lebasque ?

Qui était Henri Lebasque ?

Henri Lebasque naît en 1865 à Champigné. En 1885, il étudie à l’Ecole des beaux-arts de Paris. Une fois ses études terminées, il intègre l’atelier de l’artiste Bonnat et participe dorénavant régulièrement aux expositions de l’association d’artistes et des Salons parisiens. Il cultive en outre l’échange avec de jeunes artistes, notamment Vuillard et Bonnard, fondateurs du mouvement des « Nabis » et de celui des Intimistes.
En 1903, il fonde avec Matisse et d’autres artistes le Salon d’automne qui se déroulera au Petit Palais à Paris. Dès 1912, un groupe d’artistes expose au Salon qui sera plus tard connu sous le nom des « Fauves » – un nom qui fait allusion à leur style artistique. Tout comme les Fauves, Lebasque change sa façon de travailler, en créant des aplats de formes et de couleurs, qui donnent une toute autre subtilité à ses œuvres.
Henri Lebasque se rend en 1924 au Cannet où son ami artiste Bonnard et lui partageront le même modèle pour leurs études picturales. Critiques d’art et artistes qualifient Henri Lebasque de « peintre de la joie et de la lumière ». Les sujets plaisants qu’il affectionne et la joie évidente qui transpire dans sa manière de traiter formes et couleurs lui valent estime et admiration. En 1937, le peintre décède au Cannet, dans les Alpes Maritimes. Une première rétrospective de son œuvre ne lui sera consacrée que vingt ans après sa mort, au musée des Ponchettes à Nice.

Lire la suite

Armand Guillaumin, cote et estimation

Armand Guillaumin

Armand Guillaumin, quelle valeur pour un tableau d'Armand Guillaumin ?

Qui était Armand Guillaumin ?

Jean-Baptiste-Armand Guillaumin, paysagiste français et aquafortiste, naît le 16 février 1841 à Paris. Il passe sa jeunesse à Moulins-sur-Allier. A l’âge de 17 ans, il s’installe chez son oncle à Paris et commence sa formation d’employé de commerce. Pendant son temps libre et ses soirées, Jean-Baptiste-Armand Guillaumin prend des cours de dessin chez le sculpteur Louis Denis Caillouette (1791 – 1868). A partir de 1860, il a un poste fixe à la direction de la société française de chemins de fer. Il fréquente l’Académie Suisse à partir de l’année suivante. Il entretient des contacts avec Paul Cézanne (1839 – 1906) et Camille Pissaro (1830 – 1903).

Lire la suite

Chu Teh Chun, cote et estimation

Chu Teh Chun estimation tableau

Chu Teh-Chun, une valeur sure sur le marché de l'art

Chu Teh Chun qui était-il  ?

Lire la suite

Hervé Di Rosa, cote et estimation

Hervé dI rOSA

Quelle est la valeur d'un tableau d'Hervé Di Rosa 

Hervé Di Rosa (né à Sète en 1959) est un peintre français contemporain, qui fut avec son frère Richard Di Rosa, François Boisrond, Rémi Blanchard et Robert Combas l’un des principaux artisans du mouvement français de la « Figuration libre », renouveau de la peinture dans les années 1980, une peinture décomplexée empruntant souvent à la BD, au rock et au graffiti.
Il s’installe à Paris en 1978 avec son ami peintre Robert Combas et il entre à l’École nationale supérieure des arts décoratifs.
En 1985, Hervé Di Rosa participe à la Biennale de Paris.

Lire la suite

Léo Putz, estimation et cote

Léo Putz

Quelle est la valeur d'un tableau de Léo Putz?

Revenons sur le parcours de l'artiste.

Lire la suite
Mots-clés :

Henri Manguin, cote et estimation

Henri Manguin

Henri Manguin, homme plein de joie de vivre, celui qu’Apollinaire surnommait « le peintre voluptueux », est né à Paris en 1874. 

A vingt ans, il est élève de l’Atelier Gustave Moreau à l’Ecole des Beaux-arts de Paris. Il y a là Matisse, Rouault et Marquet. Comme beaucoup, il expose une première fois au Salon des Indépendants, en 1902. Il devient sociétaire du Salon d’Automne auquel il restera fidèle tout au long de sa vie de peintre.En 1905, sa toile « La Sieste » fait partie de la salle du Salon d’Automne qui fût qualifiée, par dérision, de « cage aux fauves ».Manguin découvre le sud de la France, la Provence et Saint-Tropez (il séjourne chez Paul Signac). L’homme, plein de joie de vivre, est séduit par la lumière, s’enthousiasme pour les paysages, et y achète une maison en 1920. Il travaillera à Paris, en 1908, à l’Académie Ranson où il retrouvera notamment Albert Marquet. Il est en quête de paysages, qu’il traite essentiellement à l’aquarelle, et voyage sans cesse en France (Provence, Bretagne, Pays de Loire, etc.) et plus rarement à l’étranger (Suisse, Italie).

Lire la suite

Henri Auguste Solie, joaillier Art Nouveau

Henri Auguste Solie- Henri Vever

Henri Auguste Solié, estimation et cote des bijoux Art Nouveau

Un des grands joailliers à adopter le genre Art nouveau, Henri-Auguste Solié avait son atelier installé au 75 rue de Faubourg-Saint-Honoré à Paris, utilisant les thèmes organiques du mouvement et les fusionnant avec la forme féminine. Il expose à l'Exposition Internationale de Paris de 1900 où il présente une boucle inspirée de la danse de Loïe Fuller avec des rubans drapés illustrant la fluidité du mouvement.
Mais on sait peu de choses sur lui, il est cité dans le Vever mais rien de précis sur sa carriere.

Il est un joaillier au talent unique.

Lire la suite

Picasso et le vin

Picasso Maître céramiste

Picasso l'effervescence des formes

C'est bien ainsi que se définit l'exposition qui se tient à la Cité du Vin à Bordeaux

Lire la suite

Picasso les céramiques

Picasso les céramiques

Pablo Picasso - Les céramiques

Picasso visite, en 1946, avec Françoise Gilot Poteries- Fleurs – Parfums, l’exposition annuelle de Vallauris et effectue ses premiers essais chez Suzanne et Georges Ramié (atelier Madoura). De retour, l’année suivante, avec plusieurs dessins et projets, Picasso commence ses premières créations. Séduit par la « ville aux cent potiers », Picasso s’y installe de 1948 à 1955, dans une villa sur les collines : son activité créatrice se répartit, alors, entre son atelier du Fournas où il crée de nombreuses sculptures et l’atelier Madoura pour les céramiques.

Lire la suite

Igor Mitoraj, un sculpteur qui a la cote

Mitoraj un scupteur qui a la cote

Igor Mitoraj, quelle estimation pour ses sculptures ?

Les sculptures de Igor Mitoraj ont une cote stable. Si vous recherchez à acquérir un bronze de Igor Mitoraj, les premiers prix débutent autour de 500 euros pour "Cuirasse II", bronze mesurant 15 cm. Mais l'estimation moyenne tourne autour de 6000 à 9000 euros pour une torse "Aesclépios" en bronze;

Lire la suite

Henri Manguin, un peintre de la lumière

paysage-a-st-tropez-henri-manguin

Henri Manguin

C’est en 1904 que Henri Manguin découvre Saint-Tropez pour ne plus s’en détacher. Il est frappé par la lumière et la beauté de la végétation. Il loue la ville Demière durant l’été 1905 et de là naitront de nombreuses toiles majeures dans l’œuvre du peintre : l’atmosphère exalte le peintre qui traduit son bonheur par une peinture haute en couleurs, affirmée, intense, expressive.

Lire la suite

Willy Eisenschitz

Willy Eisenschitz

Willy Eisenschitz

Willy Eisenschitz est né en 1889,  fils d’un avocat juif. En 1911, il étudie l’art à l’Académie d’Art de Vienne. Il est bientôt fasciné par les mouvements modernistes français de cette époque. Comme il a un oncle qui vit à Paris, il a la chance d’aller à Paris et poursuit ses études d’art à la « Académie de la Grande Chaumière ». À l’Académie de Paris, il tombe amoureux de Claire Bertrand, et ils se marient peu de temps avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale Au commencement de la guerre, Eisenschitz décide de revenir en Autriche, mais il est arrêté et interné dans un camp. Son épouse Claire Bertrand le suit et en 1915 et 1916 et leurs deux enfants, Evelyn, et David, sont nés dans le camp. Après la fin de la guerre, la famille décide de s’installer en Suisse, Eisenschitz souffrant de tuberculose sévère. Ils se déplacent à Luzern et en raison du changement de climat, espérant une guérison de la tuberculose de l’artiste. Quelques tableaux existent encore de cette époque, de style très différent. En 1920, la famille déménage à Paris.

Lire la suite

Jean Després

Jean Després

Jean Després

Jean Després est Chevalier de la Légion d’Honneur depuis 1938. Bibliographie : Waldemar George, Jean Fougère.- Jean Després. Ed. Riegel, 1952. Jean Després orfèvre, artisan passionné pour son métier aime à travailler de ses mains et ne répète jamais aucune Pièce. Les obligations professionnelles – clientèle et expositions à Paris – ne l’ont jamais détaché de son Morvan où il puise, si ce n’est son inspiration, du moins un goût terrien et bourguignon – pour la vigueur rustique, l’ampleur généreuse de formes qui caractérisent son orfèvrerie de table où figurent en première Place Pichets et taste-vin.

Lire la suite

François Xavier Lalanne

François Xavier Lalanne

François-Xavier Lalanne

C’est juste après la guerre, en 1945 que François-Xavier Lalanne s’inscrit à l’Académie Julian pour y étudier la peinture. Sa rencontre sur place avec les sculpteurs Constantin Brancusi et François Pompon le détourne de sa première passion et l’oriente vers la sculpture animalière. Se sentant artistiquement plus proche de l’art du XIXe siècle que contemporain, il se rattache lui-même à ce courant. Il rencontre sa future femme Claude en 1956 et décide de travailler avec elle. Leur duo complémentaire ne cessera pas, Claude travaillant sur les végétaux tandis que lui se concentre sur ses moutons, oies, et autres créatures de bronze. Cinquante années de carrière d’une remarquable constance, avec des expositions dans le monde entier et de nombreuses commandes publiques (Manufacture de Sèvres, le Jardin des Halles, la fontaine de la Défense). Les milliers d’oeuvres produites ont séduit bien des collectionneurs, surtout issus du milieu de la mode et l’on peut trouver l’un de ses moutons au centre Pompidou. Alors que la maison d’édition Flammarion célèbre la parution d’une monographie sur le couple en 2008, que François-Xavier Lalanne décède, à l’âge de 81 ans.

Lire la suite

Dom Perignon, toute une histoire

Dom Perignon

PIERRE PÉRIGNON DIT DOM PÉRIGNON

 
La cuvée Dom Perignon de la maison de Champagne Moët & Chandon fait son apparition en 1937. Elle tient son nom du moine Pierre Pérignon, dit dom Pérignon, né à Sainte-Menehould (1638/1715). Moine bénédictin il serait selon certains, l’inventeur de la prise de mousse du vin dite la méthode champenoise. Méthode qu’il aurait importé de Limoux. Dans les faits, les traces écrites manquent et il est difficile de lui en accorder le crédit de manière certaine, par ailleurs remise en question par plusieurs historiens, mais la légende est née !
 

D’une manière générale, les mythes sont tenaces dans le domaine du vin. Voici un bel exemple ! Dom Pérignon était un moine, à la fin du XVIIème siècle et au début du XVIIIème, occupant la charge de chef cellérier - chef de l'office - à l’Abbaye de Hautvillers, près de la ville d’Epernay. Comme souvent, une des activités essentielles de cette abbaye était l’exploitation d’un vignoble et la production de vin. Dom Pérignon a acquis, de son vivant, une haute réputation pour la qualité de ses vins. Mais ces vins étaient tranquilles, comme l’ensemble de la production champenoise de l’époque. Ni lui, ni ses successeurs immédiats, n’ont jamais fait allusion à une quelconque effervescence dans les vins. Dom Pérignon est mort en 1715, et l’autorisation royale de mettre en bouteille du vin en Champagne ne fut accordée qu’en 1728.

Lire la suite

Pompon, le pigeon voyageur, plâtre

Pompon pigeon voyageur

Pompon, Le pigeon voyageur, Plâtre, Vente aux enchères du jeudi 

POMPON (1955-1933) - Pigeon Voyageur, Modèle datant de 1926 - Plâtre patiné, moulage 31,2 x 27,1 x 11,4 cm - Plâtre de 1933 Provenance: Atelier Pompon - Bibliographie: Catalogue raisonné "François Pompon, 1855-1933" par Catherine Chevillot, Liliane - Colas, RMN Paris, 1994, reproduit page 219 sous le numéro 142 B - Note : Cette sculpture sera incluse dans le catalogue raisonné en préparation de Pompon par Anne Demeurisse

Lire la suite

Robert Couturier, nu d'automne, bronze

Robert Couturier bronze

Robert Couturier, nu d'automne, bronze, vente aux enchères jeudi 21 avril 

Robert COUTURIER (1905-2008) - NU D'AUTOMNE (1987) - Bronze à patine noir richement nuancé Épreuve d’édition originale, signée et numérotée "3/6", cachet et marque de "Susse Fondeur Paris". Fondu circa 1998 - Haut : 40.6 cm, Long : 16 cm, Prof : 5.9 cm - Bibliographie : Valérie Da Costa, Catalogue raisonné de l'oeuvre sculpté de Robert Couturier, Thèse de doctorat, Université de Paris IV-Sorbonne, 1998. n° 363 Bis - Note : Robert Couturier est un sculpteur français né en 1905. Il intègre l'école Estienne à Paris, où il suit des cours de lithographie.
Ancien élève d'Aristide Maillol, Robert Couturier se détache du style de son maître et tend vers la suggestion au détriment de la figuration, se définis­sant alors comme défenseur de la ligne, en opposition au modelé.
Il travaille essentiellement autour du nu féminin de manière retenue et dis­crète.

Lire la suite

Mies van der Rohe, fauteuils Barcelona et repose pieds

71

Mies van der Rohe, fauteuils Barcelona et repose pieds, Knoll, VENDUS

MIES Van der ROHE Ludwig (1886-1969) KNOLL Studio (éditeur). Paire de chauffeuses Barcelona et repose pieds - Structure en acier plat chromé et assise en cuir capitonné blanc Dimensions fauteuils : 77 x 74 x 77 cm - Dimensions repose pieds : 37 x 38 x 55 cm - Bon état - Quelques usures

Lire la suite

Salvador Dali, the persistence of memory, tapisserie

Salvador Dali, the persistence of memory

Salvador Dali, the persistence of memory, tapisserie

 
Salvador DALI
Salvador DALI (1904-1989) – D’après -
The Persistence of Memory -
Tapisserie, édition sur 500 exemplaires
Produite par Suzy Langlois, France et publiée par Félicie Inc. NYC, USA
140 x 160 cm
 
Estimation 1.500. / 2.000 euros
 

Retrouvez notre article sur Dali et le Judaïsme

Lire la suite

Pierre Jules Mène - Jument arabe, bronze

Pierre Jules Mène - Jument arabe

Pierre Jules Mène - Jument arabe, bronze, VENDU

Lire la suite

Ferdinand Parpan, chat endormi, bronze

Ferdinand Parpan, chat endormi,

Ferdinand Parpan, chat endormi, bronze, vente aux enchères. jeudi 21 avril

 

Lire la suite

Louis-Jules-Julien Franceschi, Andromède, bronze

Louis-Jules-Julien Franceschi, Andromède, bronze

Louis-Jules-Julien Franceschi, Andromède, bronze, vente aux enchères jeudi 21 avril 

 

Lire la suite

Denys Puech, la Seine, bronze

Denys Puech, la Seine, bronze

Denys Puech, la Seine, bronze, vente aux enchères, jeudi 21 avril

Denys PUECH (1854-1942) - La Seine , 1886 - Bronze à patine brun sombre - Fonte Fumière et Cie - 24 x 71,5 x 14 cm - Modèle similaire envoyé pour le Prix de Rome en 1886 et Salon de 1887

Lire la suite

Gabriel Seurre, Molière, bronze

Gabriel Seurre, Molière, bronze

Gabriel Seurre, Molière, bronze, vente aux enchères jeudi 21 avril

 

Lire la suite

Jorge Borras, Ours polaire, bronze

Jorge Borras, Ours polaire,

Jorge Borras, Ours polaire, bronze, vente aux enchères jeudi 21 avril

Jorge BORRAS (1952)

Lire la suite

Jorge Borras, Fennec, bronze

Jorge Borras, Fennec

Jorge Borras, Fennec, bronze, vente aux enchères jeudi 21 avril

Jorge BORRAS (1952)

Lire la suite

Jorge Borras, volupté, bronze

Jorge Borras, volupté

Jorge Borras, volupté, bronze, VENDU

Jorge BORRAS (1952)

Lire la suite

Kaws, Star Wars Darth Vader

Kaws _ Star Wars Darth Vader

Kaws, Star Wars Darth Vader, VENDU

 KAWS (1974) 

Lire la suite

Kaws, Pinocchio et Jiminy Cricket

Kaws - Pinocchio et Jiminy Cricket

Kaws, Pinocchio et Jiminy Cricket, VENDU

 

Lire la suite

Baya, oiseau aux enchères

Baya-oiseau

Baya, oiseau et instruments de musique, gouache aux enchères jeudi 21 avril

BAYA (1931-1998)

Lire la suite

Baya, instruments de musique

Baya

Baya, jeune femme et instruments de musique, gouache aux enchères jeudi 21 avril 

BAYA (1931-1998)

Lire la suite

Ben, sacoche un billet d'avion pour

Ben, sacoche, sérigraphie

Ben, sacoche "un billet d'avion pour", vente aux enchères jeudi 21 avril 

BEN (1935)

Lire la suite

Max Agostini, jardinage au printemps, tableau

Max Agostini - Jardinage au printemps - toile

Max Agostini,tableau, VENDU

 

Lire la suite

Max Agostini, Bastelica, tableau

Max Agostini - Bastelica - tableau

Max Agostini, Bastelica, tableau, VENDU

 

Lire la suite

Mikhail Chemiakin, carnaval, technique mixte

Mikhail Chemiakin, technique mixte, carnaval

Mikhail Chemiakin, carnaval, technique mixte, vente aux enchères jeudi 21 avril

 

Lire la suite

André Dunoyer de Segonzac, pour Dorry, dessin

André Dunoyer de Segonzac dessin

André Dunoyer de Segonzac, pour Dorry, dessin, vente aux enchères jeudi 21 avril

 

Lire la suite

Léonor Fini, danseuse de ballet, gouache

Leonor Fini, danseuse, gouache

Léonor Fini, danseuse de ballet, gouache, VENDU

Léonor FINI (1907-1996)

Lire la suite

Enki Bilal, the lovers, lithographie

33_0001

Enki Bilal, the lovers, lithographie, vente aux enchères jeudi 21 avril

Enki BILAL (1951)

Lire la suite

Jean Paul Riopelle affiche avant la lettre

62

Jean Paul Riopelle affiche avant la lettre, lithographie, vente aux enchères jeudi 21 aril

Jean-Paul RIOPELLE (1923-2002)

Lire la suite

Jean-Riopelle, affiche, lithographie

61

Jean Riopelle, affiche, lithographie, vente aux enchères jeudi 21 avril

Jean-Paul RIOPELLE (1923-2002)

Mois Mondial Du coeur1972

Lire la suite

Henri Pontoy, souk à Fes, tableau

Henri Pontoy - Le souk

Henri Pontoy, souk à Fes, tableau, vente aux enchères jeudi 21 avril

 

Lire la suite

Zao Wou ki, lithographie

Zao Wou ki - lithographie

Zao Wou ki, lithographie, VENDU

ZAO WOU KI (1921-2013)

Lire la suite

Bernard Buffet, chouette, lithographie

Buffet-lithographie

Bernard Buffet, la chouette, lithographie, VENDU

Bernard BUFFET (1928-1999)

Lire la suite

Franz Priking, coq, tableau

Franz Priking

Franz Priking, coq, tableau, VENDU

Franz PRIKING (1929-1979)

Lire la suite

Bernard Buffet, nature morte aux cerises, lithographie

Bernard Buffet - lithographie

Bernard Buffet, nature morte aux cerises, lithographie, VENDU

Bernard BUFFET (1928-1999)

Lire la suite

Victor Charreton, pivoines et melon, tableau

Victor Charreton

Victor Charreton, pivoines et melon, tableau, vente aux enchères jeudi 21 avril

Victor CHARRETON (1864-1936)

Lire la suite

Jean Pierre Cassigneul, jeune femme au chapeau, lithographie

Jean Pierre Cassigneul, jeune femme au chapeau

Jean Pierre Cassigneul, jeune femme au chapeau, lithographie, vente aux enchères jeudi 21 avril

Jean-Pierre CASSIGNEUL (1935)

Lire la suite

Issachar ber Ryback

Issachar ber Ryback

Issachar ber Ryback

Né en Ukraine, Issachar ber Ryback suit ses études artistiques à l’Académie des beaux-arts de Kiev dès 1911 puis est envoyé en 1916, avec El Lissitzky, en expédition afin d’étudier l’art et l’architecture des synagogues à Moscou par la Société ethnographique juive. Il s’installe définitivement à Paris en 1926 où son atelier est un lieu de rencontre pour des artistes et des intellectuels comme Chagall, Modigliani et Soutine. Il rejoint alors l’Ecole de Paris qui regroupe grand nombre d’artistes d’origine juive venus d’Europe de l’est et de Russie. Il rencontre alors Makowski, Zak, Markus, ou Mutermilch. A Paris, il adopte un nouveau style de réalisme, représentant la vie du “shtetl” russe et faisant ressortir le caractère distinctif et puissant de ses sujets yiddish. Il se lance, dans le contexte de la révolution russe, et élabore avec ses amis artistes une expression artistique spécifiquement juive, qui puisse concilier la tradition avec la modernité, dans laquelle le groupe s’engage. Au début des années 1930, l’artiste devient incontournable et est le sujet de nombreuses expositions dans les galeries parisiennes. A ses débuts proches des cubistes, il s’oriente vers des thèmes touchant au folklore juif par la suite. Son travail coloré et contrasté, avec des personnages qui semblent sculptés, montre que Ryback cherche sa propre voix dans une peinture qui semble, alors, plus spontanée.

Lire la suite

Fernand Léger et les Céramiques

Fernand Léger et les Céramiques

Les Céramiques de Fernand Léger

Dès 1937, Fernand Léger s’intéresse à la décoration murale. S’il utilise la peinture pour des créations telles que Le Transport des forces, commande de l’Etat pour le pavillon français de l’Exposition universelle et la maison de Rockefeller, ses décorations murales pour l’hôpital de Saint-Lô et le restaurant de La Colombe d’or à Saint-Paul-de-Vence sont respectivement réalisées en mosaïque et en céramique. L’intérêt de l’artiste pour cette dernière technique va croissant et dès 1950, il vient régulièrement à Biot où l’un de ses anciens élèves, Roland Brice et son fils Claude, tous deux céramistes, sont installés. Une collaboration fructueuse s’établit alors entre le peintre et les céramistes qui travaillent à partir des dessins de l’artiste.
Cette exposition présente environ quatre-vingt œuvres du musée et de collections particulières, des documents et des photographies qui témoignent de la créativité de Léger dans ce domaine, ainsi que des œuvres préparatoires et différents essais.

Lire la suite

Chana Orloff, femme sculpteur

Chana Orloff, femme sculpteur

Chana Orloff

En 1904, la famille Orloff émigre en Israël, chassée par les pogromes. Six ans plus tard, Chana part pour Paris. Son intention est d’obtenir un diplôme de couture. Elle travaille chez Paquin qui la remarque et l’encourage à développer ses dons artistiques.
Après une formation classique à l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, elle étudie la sculpture à l’Académie Russe à Montparnasse. C’est alors qu’elle se lie avec Soutine, Modigliani, Pascin, Zadkine…

Lire la suite
Mots-clés :

Auguste Rodin, sculpteur français

Auguste Rodin, sculpteur français

Auguste Rodin, sculpteur français

 

Lire la suite
Mots-clés :

Henri Barnoin

Henri Barnoin

Henri Barnoin

Victor Giffard photographe et correspondant de presse l’écrit dans ses médaillons d’artistes : ” Henri Barnoin comme tant d’autres séduit et charmé a fait de la Bretagne sa terre d’élection. Des rochers de Saint-Guénolé aux chapelles du Faouet, de Saint-Michel de Quimperlé aux tours de Saint-Corentin, de la baie de Douarnenez à la Ville Close de Concarneau, dans tous les coins de Cornouaille il a planté son chevalet. Travailleur infatigable, il est partout le pinceau à la main… Vêtu de toile bleue, béret en tête, il peint avec entrain, avec fougue… Les tons harmonieux et vibrants d’une palette distinguée sont chez lui au service d’une vision personnelle… »

Lire la suite

Qu’est ce qu’une expertise ?

expertise tableau sculpture bijou vin

Qu’est ce qu’une expertise ?

Comment expertiser mon tableau, ma sculpture ou mon estampe ?

L’expertise d’un tableau, d’une estampe ou d’une sculpture repose sur un examen approfondi du tableau, de la sculpture, du bijou ou de l’oeuvre d’art.
Elle permet de déterminer si l’oeuvre est authentique (l’authenticité) c’est-à-dire si sa qualité est conforme à la réalité.
L’expertise doit également déterminer l’état dans lequel se trouve le bien, s’il a été accidenté, s’il y a des manques, quelles sont les différentes restaurations.
En suite, bien souvent l’expert en art va devoir estimer le tableau en fonction des résultats de son expertise, il va confronter les qualités de l’oeuvre à la réalité du marché de l’art.

Quelle est la différence entre une expertise et une estimation de tableau ?

Une estimation ne concerne que la valeur financière du tableau. L’estimation est fixée en fonction de différents critères d’analyse, et notamment, des anciens résultats de vente aux enchères.
L’expertise d’un tableau demande un examen plus approfondi afin d’en déterminer les qualités substantielles : authenticité, époque, matériaux, restauration…

Comment expertiser et estimer un tableau, sans se faire avoir ?

Si vous ne voulez pas prendre de risques et ne rien payer il est inutile de poser la question. Estimer maintenant gratuitement : vous serez mis en contact avec nos experts gratuitement.

Lire la suite

Emile Bernard

Emile Bernard

Emile Bernard et Vincent

Bernard voit travailler Vincent à l atelier Cormon avant de le rencontrer chez le père Tanguy, leur marchand de couleurs. Très rapidement, malgré leur différence d âge – Bernard a 20 ans – ils deviennent très proches, et Bernard vient souvent passer ses soirées à l appartement de la rue Lepic.
En septembre, ils travaillent ensemble à des portraits du père Tanguy.
En novembre, l exposition au « Grand Bouillon » regroupe Anquetin, Bernard, Lautrec, Koning, Guillaumin, les Pissaro…
Suite à une lettre de Bernard qui se dit déprimé et isolé, Vincent écrit à Théo : « Bernard est au fond un tel tempérament ! il est quelquefois fou et méchant mais certes ce n est pas moi qui ai le droit de le lui reprocher cela, parce que je connais trop moi-même la névrose, et je sais que lui ne me reprocherait pas non plus ».

Lire la suite

Marcel Wibault

Marcel Wibault

Marcel Wibault

Membre de la Société des Peintres de Montagne depuis 1976, Marcel WIBAULT reste le doyen d’âge, jusqu’à son décès, à Chamonix en février 1998, où il peignait encore quelques jours avant de s’éteindre dans son chalet.
Son œuvre est très abondante : environ 4000 pièces, acquises pour la plupart par des collectionneurs français et étrangers.
Son travail remarquable séduira une très grande clientèle, souvent fidèle, qui lui commandera également des portraits. Parmi ces clients, le Prince Rainier III de Monaco, des notables de la Cour des Pays-Bas…

Lire la suite

Henri Martin, estimation tableau

Henri Martin, estimation tableau

Henri Martin, estimation et expertise

Henri Martin (1860-1943) est un peintre influencé par les néo-impressionnistes mais classé comme symboliste poétique et surtout très apprécié des institutions au début du XXème siècle, réalisant à la commande, portraits officiels et décors de mairies. Couvert d'honneurs par la IIIe République, il a notamment réalisé des décorations pour le Capitole de Toulouse, la Sorbonne, l'Hôtel de Ville de Paris, le Conseil d'Etat ou un salon de l'Elysée. Mort en pleine deuxième guerre mondiale, son nom est aussitôt tombé dans un oubli relatif.

Lire la suite

Jacques Germain, l'abstraction absolue

Jacques Germain, l'abstraction absolue

Jacques Germain

Jacques Germain entre à seize ans à l’Académie Moderne de Paris où il est l’élève de Fernand Léger et Amédée Ozenfant. Quelques mois plus tard, il part pour le Bauhaus de Dessau où il suit l’enseignement de Wassily Kandinsky.

Lire la suite

Gustave Surand, un grand amateur de fauves

Gustave Surand, un grand amateur de fauves

Gustave Surand et les fauves

Élève de Jean-Paul Laurens, Gustave Surand expose dès 1881 au Salon des Artistes Français.

Lire la suite
Mots-clés :

Marie Laurencin, femme peintre

Marie Laurencin, femme peintre

Marie Laurencin

Son style particulièrement poétique de couleurs fluides et douces, une simplification croissante de la composition, une prédilection pour certaines formes féminines allongées et gracieuses lui permettront bientôt d’occuper une place privilégiée au coeur du Paris mondain des années vingt.

Lire la suite

Guiraud Riviere

Maurice Guiraud Rivière

Guiraud Riviere

1881 Toulouse / Paris 1947 (Ec.Fr.) – Important Sculpteur. A étudié à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts, sous Antonin Mercié. Sculpteur créateur, et très raffiné, a fait ses œuvres: Nus de Femmes, Danseuses Orientales, des Figures Allégoriques, Sujet sportifs, Figures avec des Animaux …..en Bronze, Bronze et Ivoire (chryséléphantine), Marbre, Terre cuite et Céramique . En 1907, il expose à la « Salon de la Société des Artistes Français des. » En 1914, il est devenu Membre, et est reconnu comme une Mention Honorable. Diverses expositions au cours des Années Trente. En 1937, participe à l’Exposition Internationale de Paris. Il a travaillé pour les Editeurs Parisiens Etling Edmond, et Le Neveux de J Lehmann.

Lire la suite

Yves Brayer, un maître de l'école de Paris

Yves Brayer, un maître de l'école de Paris

Yves Brayer

Peintre témoin de son temps, Yves Brayer s’est révélé comme un des maîtres de l’École de Paris. Le théâtre, la littérature, les paysages de Camargue ou des Baux de Provence et ses voyages ont été sources d’inspiration continue. Représentatif du courant de l’art figuratif, il a fondé « un classicisme sincère », reconnu par l’Académie des beaux-arts qui l’accueille en 1957 comme membre de l’Institut. Voici le regard de Lydia Harambourg sur soixante ans de peinture.

Lire la suite
Mots-clés :

Maurice Prost, sculpteur animalier

Maurice Prost

Maurice Prost, sculpteur animalier

Maurice Prost a réalisé ses sculptures animalières les plus célèbres dans les années 20 et 30, beaucoup représentant des fauves et des animaux exotiques. L’exposition présentée au musée de Vernon, organisée conjointement avec le musée de Brunoy, présente des sculptures, mais aussi de nombreux dessins de l’artiste.

Lire la suite

Chanel, sac Boy rouge framboise

Chanel Boy framboise

Chanel, sac Boy framboise vente aux enchères vendredi 18 mars

 

Lire la suite

Chanel, sac Boy, petit modèle

Chanel Boy, petit modèle

Chanel, sac Boy, petit modèle, vente aux enchères vendredi 18 mars

 

Lire la suite

Alexandre Roubtzoff, Eglise à Constantine, tableau

Alexandre Roubtzoff - Eglise à Constantine

Alexandre Roubtzoff, Eglise à Constantine, tableau, VENDU

Alexandre Roubtzoff est également connu sous le nom de Aleksandr Rubcov 

Lire la suite

Alexander Roubtzoff, Constantine, peinture

Alexander Roubtzoff - Constantine

Alexander Roubtzoff, Constantine, peinture, VENDU

Alexandre ROUBTZOFF (1884-1949)

Lire la suite

Marc Aldine, gondoles à Venise, tableau

Marc Aldine

Marc Aldine, gondoles à Venise, tableau, vente aux enchères vendredi 18 mars

Marc ALDINE (1912-1972)

Lire la suite
Mots-clés :

Hom Nguyen, racines, tableau

hom-nguyen-tableau

Hom Nguyen, racines, acrylique et crayon, vente aux enchères vendredi 18 mars

HOM NGUYEN (1972)

Lire la suite

Hom Nguyen, sans repères, acrylique et crayon

hom-nguyen papier

Hom Nguyen, acrylique et crayon, vente aux enchères vendredi 18 mars

HOM N'GUYEN (1972)

Lire la suite

Igor Mitoraj, enchérissez sur trois sculptures !

Igor Mitoraj Aesclepios buste d'homme

Igor Mitoraj, enchérissez sur trois sculptures ! Vente aux enchères vendredi 18 mars  - VENDUES

 24- Igor MITORAJ (1944-2014)

Lire la suite

Miguel Berrocal, Torse épigastrique, bronze

Miguel Berrocal - Bronze

Miguel Berrocal, Torse épigastrique, bronze, VENDU

Miguel BERROCAL (1933-2006)

Lire la suite

Maurice Guiraud Rivière, Enigma, bronze

Maurice Guiraud Rivière - Enigma - Bronze

Maurice Guiraud Rivière, Enigma, bronze, VENDU

Maurice GUIRAUD RIVIERE (1881-1947)

Lire la suite

Marie Laurencin, jeune femme au collier de perles

Marie Laurencin

Marie Laurencin, jeune femme au collier de perles, VENDU

Marie LAURENCIN (1883-1956)

Lire la suite
Mots-clés :

Auguste Rodin, nu féminin, dessin et gouache

Auguste Rodin - Nu

Auguste Rodin, nu féminin, dessin et gouache, VENDU

 

Lire la suite

Claude Lalanne, ensemble de couverts

Claude Lalanne couverts

Claude Lalanne, ensemble de couverts, VENDU

Claude LALANNE (1925-2019) - Ensemble de couverts comprenant : Deux petites cuillers escargots ( dont une en argent), deux fourchettes à trois dents en métal, deux fourchettes à deux dents en métal, deux cuillers en métal , chacune des pièces signée C.Lalanne et estampillée Artcurial - Une louche en métal non signée

Lire la suite

César, stylo plume

César - Stylo

César, stylo plume, vente aux enchères VENDU

 

Lire la suite

Christophe Fratin, ours, bronze

Christophe Fratin, our

Christophe Fratin, ours, bronze, vente aux enchères vendredi 18 mars

Christophe FRATIN (1801-1864)

Lire la suite
Mots-clés :

Peter Beard, Antilope, photographie

Peter Beard, Antilope, photographie

Peter Beard, Antilope, photographie, vente aux enchères vendredi 18 mars

Lire la suite

Peter Beard, lion photographie, vente aux enchères

Peter Beard, lion photographie, vente aux enchères

Peter Beard, lion photographie, vente aux enchères vendredi 18 mars

Lire la suite

Sonia Delaunay, rythmes circulaires, céramique

Sonia Delaunay plat

Sonia Delaunay, rythmes circulaires, céramique, VENDU

 

Lire la suite

Arman, tubes de couleurs, gouache

Arman, tubes de couleurs, gouache

Arman, tubes de couleurs, gouache, VENDU

ARMAN (1928-2005)

Lire la suite

Piero Dorazio, un artiste italien apprécié sur le marché

Piero Dorazio

Piero Dorazio, l'un des pères de l'abstraction italienne

Piero Dorazio naît à Rome en 1927. Après s’être inscrit à la faculté d’Architecture, il participe très jeune à l’évolution difficile de l’art abstrait italien de l’après-guerre, et déjà en 1946 il fait partie du Groupe Art Social avec Perilli, Guerrini, Vespignani, Buratti, Muccini, jusqu’à la rédaction, en 1947, du manifeste et des expositions "Forma 1" réalisées avec Consagra, Turcato, Accardi et Sanfilippo. Sa curiosité et sa passion artistiques et politiques sont tout aussi précoces: il les cultive avec cohérence pendant toute son activité avec de longs séjours d’étude et de travail, ajoutés à sa présence lors d’expositions et d’autres manifestations. A partir de la fin des années Quarante il est successivement présent et actif en séjournant longuement à Paris et à Prague, de nouveau à Paris, à Harvard et à Berlin, jusqu’aux années 1960-1970 quand il organise et dirige le département des Beaux-Arts de l’Université de la Pennsylvanie, séjour fractionné par des parenthèses significatives en Italie et ailleurs (huit mois à Berlin en 1968). Il expose dans des expositions personnelles à la Biennale de Venise en 1960, en 1966 et en 1988. Il expose plusieurs fois à Londres, à New York et dans des galeries suisses et allemandes. En 1974 il s’établit à Todi, y travaille et enseigne à l’Ecole Atelier pour la Céramique moderne et dans son propre atelier. Au début des années Quatre-vingts une grande exposition du Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris voyage dans les principaux musées américains et se conclut à la Galerie Nationale d'Art Moderne de Rome. En 1985 et 1986 il débute à Tokyo et à Osaka. Les expositions continuent à s’élargir ensuite et consolident sa présence culturelle dans les villes européennes les plus importantes, alors qu’il obtient des récompenses prestigieuses: membre de l’Académie de San Luca; de l'Akademie der Kunste de Berlin ; décoré des Prix Kandinsky et du Prix international de la Biennale de Paris; du Prix Michelangelo de l'Accademia dei Virtuosi. Entre 1993 et 1996 il crée le projet pour la réalisation de cinquante grandes mosaïques d’artistes internationaux dans le métro de Rome. Il meurt à 78 ans en 2005.

Lire la suite

Philippe Pasqua

Philippe Pasqua

Philippe Pasqua, l’insaisissable

Philippe Pasqua s’est imposé au fil d’un itinéraire hors-norme comme l’un des artistes majeurs de sa génération.
Dès le départ, son art impressionne et bouscule les certitudes de celles et ceux qui le côtoient, tel le grand critique Pierre Restany.
Chez Pasqua, le goût du monumental va de pair avec une attirance pour ce qu’il y a de plus vulnérable : les corps et les visages. Avec parfois ces différences stigmatisantes que l’artiste, au travers de sa peinture, reprend à son compte et magnifie : portraits de transsexuels, de trisomiques ou d’aveugles…
Handicaps, différences, obscénité ou sacré : chaque toile est le fruit d’une lutte, d’une tension entre ce qui est montrable et « toléré » et ce qui est socialement refoulé ou occulté.
La peinture de Pasqua, on la reçoit comme un choc physique mais aussi comme une vision à la fois explosive et incisive. L’amplitude des gestes de l’artiste — une danse où alternent brutalité et finesse, transe et lucidité —, commande le format monumental de ses toiles.
Il débute en peignant des sortes de fétiches ou d’énigmatiques silhouettes évoquant le vaudou. Puis, peu à peu, son regard se tourne vers celles et ceux qui l’entourent. Il s’immisce dans les plis et replis de l’intimité des êtres ; va jusqu’au tréfonds de leur être.
En contrepoint à ce travail charnel, il y a ses grands dessins. Le visage ou le corps y devient halo, brume, fumée, trait, vibration. Il ne s’agit plus tant de chair et de matière que de contours esquissés et de textures délicates.
Il y a aussi les « palimpsestes » ; des œuvres sur papier mêlant techniques sérigraphiques, impressions et peinture, où le peintre revient sur ses propres travaux en les maculant de couleurs ou en les redessinant.
Un autre aspect majeur du travail de Pasqua réside dans sa série des « vanités ». La technique employée évoque autant celle des orfèvres du moyen-âge œuvrant à un reliquaire que quelque rituel chamanique. Il recouvre des crânes humains de feuilles d’or ou d’argent. Il peut aussi les gainer de peaux qui sont ensuite tatouées. Vient enfin l’étape délicate où les crânes sont ornés de papillons naturalisés. Ailes déployées aux couleurs iridescentes : la lumière se diffracte à leurs surfaces en un poudroiement coloré ou bien s’abîme dans l’ombre profonde au creux des orbites. Il arrive aussi qu’il fasse couler de la peinture liquide en un flot épais qui vient tout recouvrir et submerger.
Depuis quelques années, l’artiste se rend aussi souvent à Carrare où il sculpte des crânes de plusieurs tonnes qui sont comme des astres massifs rayonnant de force tellurique. À la fonderie, il réalise d’imposantes fontes de bronze qui sont ensuite plongés dans des bains de chrome. Les crânes qui en sortent — humain ou animal, comme celui de l’hippopotame — deviennent semblables à des miroirs : tantôt on ne perçoit que leur aveuglant éclat, tantôt ils disparaissent au profit de ce qu’ils reflètent. Et dès que l’on s’en approche, immanquablement c’est notre propre image qu’on aperçoit.
Sur ce site qui lui est consacré, vous pourrez découvrir toutes les facettes du travail de cet artiste « insaisissable » et inépuisable.
 
 
Si vous possédez un tableau de Philippe Pasqua, qu'il s'agisse d'une oeuvre sur papier ou sur toile, nous vous communiquons gratuitement une estimation en ligne. Nous organisons des ventes d'art moderne et contemporain dans lesquelles nous pouvons inclure à la vente votre tableau de Pasqua. Mais avant toute chose, il est nécessaire que vous connaissiez la valeur de votre tableau : c'est simple et gratuit. Faites estimer votre tableau.

Lire la suite
Mots-clés :

Pierre Alechinsky, cobra

Pierre Alechinsky, cobra

Pierre Alechinsky

L’artiste peintre et lithographe belge Pierre Alechinsky naît le 19 octobre 1927 à Bruxelles.

Lire la suite

Marcel Dyf

Marcel Dyf, une cote en forme

Marcel Dyf, un artiste peintre à succès !

Marcel DYF est né le 7 Octobre I899 à Paris.

Lire la suite
Mots-clés :

Muter mela

Mela Muter, une cote en flamme

Mela Muter, une artiste polonaise qui a la cote

Lire la suite
Mots-clés :

Agustin Cardenas, un sculpteur cubain

Agustin Cardenas, un sculpteur cubain

Agustin Cardénas

Agustin Cardénas est né à Matanzas, Cuba le 10 avril  1927. Fils de tailleur, il décide d’entrer à l’Académie des Beaux-arts de San Alejandro en 1943 et y poursuit des études jusqu’en 1949.

Lire la suite

Bacon Francis

Bacon Francis

Francis Bacon, record absolu

Trois études de Lucian Freud, un triptyque de Francis Bacon datant de 1969, a été adjugé 142,4 millions de dollars (105,9 millions d’euros), mardi 12 novembre à New York, devenant l’œuvre d’art la plus chère du monde vendue aux enchères. Elle avait été estimée jusqu’ici à 85 millions de dollars (63,2 millions d’euros).

Lire la suite
Mots-clés :

Quelle estimation pour un tableau de Roubtzoff?

Alexandre Roubtzoff , un artiste à succès

Alexandre Roubtzoff , un artiste à succès

Les peintures comme les aquarelles d'Alexandre Roubtzoff rencontrent un grand succès. La cote de cet artiste est stable, sans évolution ces dernières années.

Lire la suite

Demeter Chiparus, estimation et expertise des sculptures

Demeter Chiparus, estimation

Demeter Haralamb Chiparus

Demeter Haralamb Chiparus (1886-1947) était un sculpteur de l’ère Art Déco. Il a vécu et travaillé à Paris.

Lire la suite

Cote d'Olivier Debré, peinture, dessin, estampe

Olivier-Debre-cote-et-estimation

Quelle cotation pour l'artiste Olivier Debré ? 

Olivier Debré (1920-1999) est très vite attiré par la peinture, baignant dans un environnement artistique, son grand père étant le peintre Edouard Debat-Ponsan (1847-1913). Diplômé de l’Ecole des Beaux Arts, il fréquente l’atelier de Le Corbusier. Première exposition personnelle dès 1949 que la critique accueille positivement. C’est l’époque où il fait la connaisance Hartung, Pierre Soulages, Michel Atlan, Dewasne, Deyrolle ou Gérard Schneider.  Il représente la France en 967 dans le cade de l’exposition universelle à Montréal. Grande rétrospective en 1995 au Jeu de Paume.

Lire la suite

Estimation, cotation tableau, dessin de Gaston Chaissac

Gaston-Chaissac-cote-et-estimation

Gaston Chaissac (1910-1964)

 La cote de l’artiste Gaston Chaissac est très disparate, selon les sujets et les périodes de son travail.

Lire la suite

Estimation et cote tableau, dessin Sam Francis

Sam-Francis

Sam Francis, une esthétique de la couleur

Sam Francis est un artiste américain qui a développé dans ses peintures une esthétique de la couleur. Il s’inscrit dans différents mouvements de son époque liés à de célèbres artistes tels que Rothko, Pollock ou Kooning. Peinture non figurative, le fond de ses tableaux sert de support de l’espace théâtral pour ses figures et le rapport figures/ronds incarne l’histoire qu’il raconte.

Lire la suite

Quelle est la cote de Jacques Germain?

Jacques-Germain-cote-et-estimation

Jacques Germain, élève à l'Académie moderne dirigée par Amédée Ozenfant et Fernand Léger.

Jacques Germain est un artiste français élève de l’Académie Moderne dirigée par Fernand léger et Amédée Ozenfant; c’est à cette période que Blaise Cendrars et Fernand Léger conseillent à ses parents de l’envoyer au Bauhaus en 1931. où il ne reste que très peu.

Lire la suite

Le Baiser d'Auguste Rodin

Le baiser de Rodin

Le Baiser d'Auguste Rodin

 

Lire la suite

Raymond Peynet

Raymond Peynet

  A partir des années 1950, Raymond Peynet travaille beaucoup sur le thème des « Amoureux ».

Lire la suite

Eugène Boch, un ami de Van Gogh

Eugène Boch par Vincent Van Gogh

Eugène Boch a rendu compte de la misère qui touchait la région du Centre et du Borinage.

La Louvière-Saint Vaast 01/09/1855, Monyon 03/01/1941

Lire la suite

Domaine Prieuré Roch, vente aux enchères

2 bouteilles Nuits Saint Georges 2018 1er Cru Prieure Roch

Domaine Prieuré Roch, un ensemble de bouteilles aux enchères - VENDU 

DOMAINE PRIEURÉ ROCH
 
Le Domaine Prieuré Roch, créé en 1988 s'étend sur 14 hectares le long de la Côte de Nuits, sur une douzaine de climats. 
 
Henry-Frédéric Roch, petit-fils de Henry Leroy (fondateur de la Maison Leroy) deviendra co-gérant du domaine de la Romanée Conti à 30 ans suite au décès de son frère Charles dans un accident de voiture. Il représentera alors la famille Leroy à la tête de la Romanée-Conti avant d’interrompre la co-gestion en 1991 après une collaboration difficile avec Aubert de Villaine.
Henry-Frédéric Roch se consacrera alors à son domaine créé trois ans plus tôt, le Domaine Prieuré Roch. Celui-ci développera et agrandira le domaine en appliquant une méthodologie très peu interventionniste en biologie et biodynamie avant de mourir brutalement des suites d’un cancer en 2018 à 56 ans.
 
« J’essayais de travailler dans le vin ou autour du vin depuis une dizaine d’années. Je n’y connaissais rien. Il fallait que je fasse ma place tout seul dans mon coin. »
Henry-Frédéric Roch
 
79- 1 bouteille Le Cloud rouge 2018 Prieure Roch - Capsule ôtée
 
 
80 - 2 bouteilles Cloud 2017 Prieure Roch - Capsule ôtée
 
 
83- 2 bouteilles Nuits Saint Georges 2018 1er Cru Prieure Roch - Capsule ôtée
 
 
84 - 1 bouteille Nuits Saint Georges 2014 1er cru Vieilles Vignes Prieure Roch - Capsule CRD
 
 
85 - 1 bouteille Nuits Saint Georges 2018 Vieilles Vignes Prieure Roch - Capsule ôtée
 
 

Si vous cherchez l'estimation de vos bouteilles de vins ou spiritueux, notre expert reste à votre disposition pour toute évaluation en vue de ventes aux enchères

 

Lire la suite

André Brasilier , les prix s'envolent !

André Brasilier , les prix s'envolent !

André Brasilier (1929) est un peintre français.

André Brasilier entre à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts à l’âge de vingt ans. Le jeune artiste obtient plusieurs prix, comme le Prix Florence Blumenthal en 1952, mais surtout le premier grand Prix de Rome de peinture un an plus tard, qui le pousse à voyager et à s’installer à la Villa Médicis pour quatre ans.  Sa première exposition a lieu à Paris, à la galerie Drouot, aillant pour thème la musique.

Lire la suite

DEMANDER UNE ESTIMATION GRATUITE

Glisser-déposer les fichiers ici ou parcourir