frenes

Auguste Caïn

Auguste Caïn

Auguste Cain

Auguste Caïn, fils d’un boucher, travaille plusieurs années comme apprenti avec son père. Puis il s’initie à la sculpture dans l’atelier d’Alexandre Guionnet, sculpteur sur bois, puis de François Rude (1784-1855). Il fréquente régulièrement le Jardin des Plantes à Paris pour dessiner sur le vif des attitudes de fauves qui lui serviront plus tard de modèles.

A partir de 1846, Auguste Caïn participe de manière assidue au Salon de Paris. En 1852, il épouse la fille du sculpteur animalier Pierre Jules Mène  dont il subira fortement l’influence. Il travaille dans la fonderie de son beau-père qui édite en bronze nombre de ses sculptures.

Spécialisé dans la sculpture animalière de petite taille, Auguste Caïn a une prédilection pour montrer, avec le souci du détail, des animaux dans des situations dramatiques et de combat pour la vie. A partir des années 1860, il reçoit des commandes de l’Etat pour des œuvres monumentales en bronze. Considéré comme un grand sculpteur animalier, il est surnommé en 1879 « le statuaire des lions et des tigres ».

Retrouvez notre article sur la sculpture animalière sur Expertisez Magazine

Sculpture en bronze d'Auguste Cain sur Expertisez.com

Brillador et Fanfaron, bronze signé Auguste Cain

Auguste Cain bronze - expertisez.com

Si vous possédez une sculpture d'Auguste Cain, nos experts et spécialistes sont à votre disposition pour estimer en ligne gratuitement votre bronze. Nous organisons régulièrement des ventes spécialisées en sculptures et notamment en bronzes animaliers.

Articles en rapport

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.expertisez.com/

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers