frenes

Ivan Aivazovsky, le peintre des mers

ivan-aivazovsky-estimation-expertise Ivan Aivazovsky

Quelle est la cote d' Ivan Aivazovsky en vente aux enchères publiques?

Voici les différents noms sous lesquels nous retrouvons cet artiste :  Iwan Konstantinovicz AJWAZOWSKIJ , Ivan Konstantinovitch АAIVAZOVSKY , Hovannes AÏVAZOVSKI

Nous connaissons plus sur le marché les tableaux de l'artiste Ivan Aivazovsky, qui aujourd'hui atteignent des prix aboutis. Si un tableau représentant une vue en Italie a été adjugé plus de 900.000 euros, la cote moyenne de l'artiste se situe entre 30.000 et 200.000 euros.

Bien que les dessins soient moins populaires, le marché des ventes aux enchères comment à les mettre en exergue, puisque un petit dessin dépeingant l'hiver en Ukraine a été adjugé 17.500 euros. Néanmoins, la cote des dessins varie fortement selon les sujets entre quelques centaines d'euros à plusieurs milliers d'euros.

Vous possédez un tableau d'Ivan Aivazovsky et vous n'en connaissez pas la valeur ?

Nos experts vous communiquent gratuitement une estimation et une préexpertise en ligne de votre tableau. Notre étude est particulièrement bien positionnée pour la vente de tableaux russes. Nous avons réalisé des records dans ce domaine, comme en témoigne le record établi par le tableau de Valentin Serov

Retrouvons quelques éléments de biographie de ce grand artiste Ivan Aivazovsky.

Ivan Aivazovsky a eu de son vivant une renommée internationale considérable. Il a été le premier artiste étranger à être décoré de la légion d’honneur française. Le sultan turc Abdulaziz,  grand amateur de peinture, lui commanda plus de 40 toiles et l’invita en  1874 à Constantinople pour le décorer de l’Ordre de l’Osmanie, la plus haute distinction de l’Empire Ottoman. Il était très estimé par Delacroix et Turner et il forma ou influença de nombreux peintres comme par exemple les peintres français d’origine arménienne V.Mahokyan, A. Shabanyan et S.H. Adamyan ou bien le peintre russe Alexei Bogolioubov (1824-1896) qui travailla avec lui à l’état-major de la marine russe à partir de 1853.

Né en juillet 1817 de parents arméniens pauvres, Aïvazovsky gardera durant toute sa vie un lien profond avec l’Arménie, que ce soit en signant des peintures en langue arménienne ou en créant une école arménienne et en finançant la restauration d’une église arménienne dans sa ville natale de Theodosie en Crimée.

Dès l’enfance, il est attiré par le dessin et reçoit rapidement un enseignement artistique. Son talent artistique est remarquée par la communauté arménienne ainsi que par le maire de Theodosie qui l’envoie à Saint Pétersbourg à l’Académie impériale des Beaux Arts.
Là bas, les connaisseurs et les artistes du moment, tel que Pouchkine, sont admirés par son travail.

Par la suite, il voyage sur la demande de l’Académie afin de réaliser des marines, des tableaux ayant pour sujet la mer, en Crimée. Pendant deux ans, il navigue sur des navires de la Flotte russe à laquelle il voue une admiration, voyage ensuite à travers l’Europe où, dans de nombreuses académies à travers l’Europe, il est admis comme membre ou reçoit des prix.

De retour en Russie, il devient membre de l’Académie de Saint Pétersbourg, Il participe à des expositions, voyageant ainsi à travers le monde. Il fut reconnu de par le monde et reçu de nombreuses commandes (le sultan turc par exemple).
Cependant, les fastes de la cour impérial, la richesse et les honneurs ne l’intéressant guère, il se retire dans sa ville natale de Theodosie afin de contribuer au développement de la ville (création d’une école d’art, d’une église, participation à la création du réseau d’adduction d’eau et d’une ligne de chemin de fer).

Il mourut à Theodosie en mai 1900, recevant à cette occasion les honneurs de la Flotte russe.

Il a à son actif pas moins de 6000 œuvres, la plupart des marines, son sujet de prédilection.

20140217-211820.jpg

20140217-212856.jpg

 

 

Articles en rapport

DEMANDER UNE ESTIMATION GRATUITE

Glisser-déposer les fichiers ici ou parcourir